Benoît HAVARD est initié très tôt, soit vers l’âge de 6 ans, au dessin et à la peinture. C’est en 1998, qu’il s’inscrit à l’École des beaux-arts de Cherbourg. Après quelques cours, il décide de poursuivre son apprentissage artistique de manière autodidacte préférant, dit-il : « sa propre expérience aux grandes théories. »

Dès l’âge de 19 ans, il travaille à temps plein dans son atelier où il expérimente et cherche à pousser toujours plus loin sa recherche picturale. Il se perfectionne avec d'autres techniques. Il se confronte à l'aquarelle lors de séjours marocains qui le conduisent à découvrir l'importance des ombres et des atmosphères.

 

C'est avec une incroyable maîtrise technique des outils de peinture avec lesquels il travaille, dont la spatule, que Havard se plaît à dépeindre autant les scènes marines que les scènes urbaines. Les gestes sont souples et laissent deviner des paysages créés avec une palette aux couleurs plutôt vives et de magnifiques fondus d’où se dégage une atmosphère douce qui invite à la contemplation.

 

Benoit Havard expose dans plusieurs galeries en France et au Canada. On retrouve ses œuvres dans de nombreuses collections publiques et privées, telles que La Française des jeux, Louis Vuitton, ASSYS CYBORG et la famille Mauresmo. Son travail a aussi été publié en 2011, 2012 et 2013 dans le magazine Univers des Arts.